Rose Bouche - Gagnant 2016

Rose Bouche chante la désillusion d’une génération de sa plume franche et de sa voix unique. Ses mélodies «vers d’oreille» et ses arrangements originaux vous amènent dans un univers enveloppant et rythmé. Accompagnée de musiciens complices et enthousiastes (guitare, basse, batterie, piano, violoncelle), les chansons, bien qu’actuelles, ont des notes parfumées aux années folles, ou bien encore, à celles dorées d’Hollywood.

Rose, la chanteuse du groupe, s’accompagne tantôt à la guitare, tantôt à l’accordéon, tantôt aux percussions ou bien encore aux clochettes musicales. Le groupe s’inspire aussi beaucoup des chœurs vocaux chantés dans les églises. Tous les membres du groupe chantent, ce qui contribuent à l’intensité et la beauté des spectacles.


Eager Dance - Gagnant 2015

Eager Dance a su depuis le début de son existence se démarquer grâce à sa musique inusitée et actuelle qui éveille la curiosité des auditeurs les plus différents et par l’énergie de ses performances en concert. Lorsqu’on s’attarde à toutes ses activités adjacentes, on comprend que le groupe musical possède également les qualités d’un collectif artistique. Eager Dance est le point rassembleur pour des talents de la relève de tous les domaines artistiques.

Au cours de leurs différents projets, des jeunes provenant du monde du théâtre, du cinéma, de la photographie, des arts plastiques, du graphisme et du design de mode se sont greffés à l’équipe de production. Chaque volet exploitable du groupe devenant donc un bac à sable expérimental et une plateforme intéressante pour l’artiste émergent.

Cette équipe élargie gravite autour de sept musiciens sherbrookois âgés de 19 à 24 ans. Ses deux membres fondateurs, Raphaël Favreau et Dominique G.-Lemire, ont progressivement formé leur réseau de musiciens et d’artistes au cours des dernières années.

Au cours de l’automne 2015, Eager Dance a successivement remporté la première place au concours Sherbrooklyn, produit un vidéoclip, et procédé au lancement de son premier album «Keep Your Daily Job». Souhaitant maintenant passer à une prochaine étape, c’est avec beaucoup d’optimisme de les sept membres de la formation musicale emboîtent le pas du trio sherbrookois Orange O’clock, qui a remporté la première place au cours de la dernière édition du CBC Music’s Searchlight. Les groupes ayant des parcours similaires et le même appui enthousiaste du public, la ville de Sherbrooke peut sans peine envisager d’être pour une deuxième année consécutive le domicile des meilleurs musiciens émergents au Canada.


Édwar 7 - Gagnant 2014

Édwar 7, c’est un groupe de rock francophone intense. C’est avant tout des chansons, livrées dans un son à la fois décapant et atmosphérique. Le quatuor se présente dans une formule brute : guitare électrique, basse, drum et trois voix. Du rock n’ roll de jeunes de vingt ans, une complicité presque dérangeante et une urgence de vivre transpirent de l’union de Tania Lapointe-Dupont, Simon Bilodeau, Marcus Quirion et Julien Thibault.

Édwar 7 voit le jour en août 2013. Le groupe sort son premier EP intitulé Des murmures à crier le printemps suivant (avril 2014), travaillant notamment avec Dominique Massicotte et Pierre Duchesne. Quelques mois plus tard, Marcus et Julien font leur entrée à l’École Nationale de la Chanson. En septembre 2014, Édwar 7 est couronné gagnant du concours l’Événement Sherbrooklyn 107,7 FM édition 2014.

Aujourd’hui, le quatuor a déjà inscrit sur sa feuille de route des scènes comme la Fête du Lac des Nations, le Quai des brumes, le Cabaret d’Eastman et bien d’autres. Le groupe a sorti son premier vidéoclip en septembre 2015 avec la chanson Quand ton coeur casse. Peu de temps après, c’est en octobre 2015 que le groupe lance enfin son deuxième EP Est-ce que tu m’entends? (tiré du site internet: www.edwar7.com)

2016 a débuté en force pour Édwar 7. NRJ 106.1 a fait de leur chanson Quand ton coeur casse le Buzz NRJ. Finaliste pour les demi-finales du concours des Francouvertes, le groupe se produira au Lion D’Or les 11, 12 et 13 avril prochains.


Coco Méliès - Gagnant 2013

Coco Méliès, c’est la symbiose de deux univers, celui de David Méliès et de Francesca Como. Une musique intimiste, brute et douce dans laquelle les voix de l’un et de l’autre forment le cœur du projet.

Suite à leur victoire à l’édition 2013 de l’Événement Sherbrooklyn 107,7 FM, le groupe ne cesse de faire progresser leur carrière. Ils ont fait leur chemin au cours des deux dernières années avec leur EP, The Walking Birds, parcourant le Québec, la France et les États-Unis. Ils ont également été invités à collaborer à l’album The Garden du groupe Bran Van 3000, avec qui ils ont partagé la scène à plusieurs reprises.

Après deux ans sur la route, ils posent finalement bagages à Montréal pour lancer leur premier album, Lighthouse. L’album est co-réalisé par Robbie Kuster (Patrick Watson) avec l’apport musical de François Lafontaine (Karkwa, Marie-Pierre Arthur, Galaxie), Pietre Amato (The Luyas, Arcade Fire, Torngat) et Mathieu Pontbriand (Pawa Up First).


O'O - Gagnant 2012

Depuis sa création en 2010, le talentueux trio sherbrookois Orange O’Clock s’est assuré une carrière dont l’ascension est fulgurante. Formé de Mickaël Fortin (chanteur, claviériste et auteur), Raphaël Fortin (batteur et claviériste) et Anthony Simoneau-Dubuc (guitariste), le groupe ne cesse de repousser les limites de leur créativité.

De forte influence rock-britannique, le son unique et entraînant d’Orange O’Clock évoque l’énergie de James Brown et le son rock particulier d’Arctic Monkey. Des puissantes mélodies de clavier, en passant par de accords de guitare accrocheurs et des rythmes dynamiques, le groupe rallie les sons des trois dernières générations avec une touche de modernité bien à eux.

Alors que les membres du groupe n’étaient âgés qu’entre 12 et 16 ans, ils raflaient les grands honneurs de trois concours estriens importants incluant l’Événement Sherbrooklyn 107,7 FM édition 2012, remportant plus de 20 000 $ en prix. En plus de participer à différents concours, la formation foule les planches aux quatre coins de la province et donne même une représentation au Centre Bell (Montréal, Canada).

En mai 2014, le trio lançait son premier album Crazy Carnaval incluant Belly Button leur premier simple qui permet au groupe de lancer leur tout premier vidéoclip. Récemment, Orange O’clock a été couronné “The Best New Canadian Artist” en remportant le concours Searchlight 2015 produit par la CBC. Leur nouvel extrait Can’t Fight the Feeling leur a valu le vote de trois des juges du concours, remportant ainsi le grand titre devant plus de 3 000 formations canadiennes.